top of page
Rechercher
  • Charlotte EVENAT

Le petit L...

À peine né et déjà séparé de ceux mêmes qui t'ont faits, les yeux encore fermés, tu es privé du sein qui devait t'allaiter. Un dossier construit à l'arraché aux mains de tout-puissants bien-pensants qui vienne te faire la leçon de la parentalité.


C'est ton premier bébé, à peine majeure tu t'es amourachee du père de ce fils attentionné que tu désires pour l'éternité. Pendant le cours de ce procès, face à l'arbitraire et leur subjectivité, d'un tout construit et trop vite mené pour un placement trop vite décidé.


Je ne te l'ai pas dit mais il sera brisé ton bébé, ton nouveau-né parce qu'ils se sont tous emballés dans cette affaire, dans ton dossier.


Je leur ai dit ce que j'en pensais ; il y aura pour moi un avant et un après. Peut être des suites au Palais pour une révolte, un colère échappée.


Je n'ai pas grand chose à espérer même si l'affaire est en délibéré. Jusqu'à Rennes il faudra aller pour faire entendre ta voix muselée.


Charlotte EVENAT, Instantanés de Palais, 24.VII.2019


42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page